Logo Quartier Guillaumet Toulouse
Appel à manifestation d’intérêt
La Soufflerie

Les attentes

Les attentes de l'AMI

Pour définir une programmation pertinente, l’Aménageur a réalisé un travail de cadrage qui s’est appuyé sur les résultats des concertations de la ZAC, une analyse urbaine et territoriale ainsi qu’un travail partenarial avec les services de la Métropole. Cela a permis d’identifier les besoins du territoire et d’inscrire le projet en cohérence avec les lieux toulousains, existants et à venir. L’analyse urbaine est disponible dans les documents à télécharger.

Les attentes de l'AMI

Faire de la Soufflerie un tiers-lieu métropolitain et inclusif

L’Aménageur a exprimé 5 ambitions fortes pour faire de la Soufflerie un lieu attractif et pérenne.

UNE ATTRACTIVITÉ MÉTROPOLITAINE

Le tiers-lieu a vocation à rayonner à l’échelle de Toulouse Métropole. La Soufflerie s’inscrit en complémentarité avec le tiers-lieu de la Halle aux Cheminées.

Les critères sont réunis tant en termes de centralité que d’accessibilité pour attirer des flux métropolitains. Il s’agira de tirer parti des potentialités du site et des qualités intrinsèques du bâtiment (superficie, volume, archihtecture atypique) pour créer un tiers-lieu d’envergure.

UN LIEU MIXTE ET INCLUSIF

La mixité et l’inclusion sont des marqueurs forts pour le quartier Guillaumet. La résidence intergénérationnelle, l’habitat participatif, les nombreux espaces publics co-construits avec les habitants « font quartier » à l’échelle de Guillaumet.

Le tiers-lieu de la Soufflerie devra participer à ces objectifs d’inclusion et de mixité notamment par une diversité des usages qui garantissent une mixité intergénérationnelle, des tarifs inclusifs, des aménagements adaptés aux personnes à mobilité réduite

UN CADRE APAISÉ

Il est important de souligner la proximité de la Soufflerie avec les autres programmes résidentiels.

Le porteur de projet devra tenir compte des amplitudes horaires et de la nature des flux générés par la programmation de la Soufflerie dans le but de respecter le cadre apaisé du quartier Guillaumet.

Tout l’enjeu sera d’imaginer un lieu attractif tout en préservant la qualité de vie des habitants du quartier Guillaumet.

UN FIL ROUGE AVEC L’HÉRITAGE DU LIEU

L’Aménageur a fait le choix de conserver le bâtiment historique de la Soufflerie qui, comme la Halle aux Cheminées et le bâtiment Lemaresquier, contribue à l’identitié du quartier.

La reconversion de la Soufflerie en un lieu ouvert au public répond à cette forte volonté de valoriser tant l’histoire du bâti que son architecture hors du commun. Une attention particulière sera portée aux candidatures qui subliment la Soufflerie à travers la valorisation et réhabilitation du tube, vecteur d’héritage et d’attractivité du lieu.

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE VIABLE ET PÉRENNE

Le modèle économique dans son ensemble doit être suffisamment solide pour assurer la pérennité du lieu et des usages projetées.

Le champ des possibles :
quatre orientations thématiques

L’Aménageur a identifié quatre orientations thématiques pour le tiers-lieu. Une grande liberté est laissée aux candidats dans la définition des programmes de la Soufflerie en lien avec les thématiques envisagées. Il sera intéressant de combiner une pluralité d’usages dans le tiers-lieu, quelle que soit la thématique.

ART & CULTURE

ART & CULTURE

Sciences et technologies

SCIENCES & TECHNOLOGIES

LOISIRS & BIEN-ÊTRE

LOISIRS & BIEN-ÊTRE

TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET CITOYENNE

TRANSITION ÉCOLOGIQUE

ET CITOYENNE

S’il est indispensable de prévoir des espaces dédiés à l’accueil du grand public (exemple : exposition, restauration, commerces), il est possible de réserver certaines surfaces à des activités économiques, à des lieux de création artistique ou l’accueil d’artisans, en lien avec les orientations thématiques des autres programmes.

Une attention particulière sera portée aux propositions qui favorisent la réversibilité et la modularité des espaces. Il est possible d’imaginer des lieux évolutifs avec des usages qui varient selon la temporalité (journée, semaine, année).